Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/06/2010

J'ai beaucoup aimé

Addis-Abeba, 1974.
Un petit garçon court dans le chaos des rues pleines de manifestants et de soldats. Il s'appelle Solomon, il est orphelin, il a huit ans a peine, et pressent que l'Ethiopie vit les derniers soubresauts du pouvoir de l'empereur Hailé Sélassié sur le point d'être renversé par un coup d'Etat militaire. C'est in extremis que Solomon embarquera pour Cuba grâce à un programme de La Havane réservé aux enfants de la guerre civile éthiopienne...
Au même moment, à des milliers de kilomètres de là, deux fillettes indiennes du Maharashtra, plongées dans la misère à la mort de leur mère, sont séparées. Mouna, déjà en âge de travailler à onze ans, est vendue à une fabrique de tapis de Bombay, tandis que sa petite soeur est recueillie par un orphelinat. A six ans, Sita n'a qu'un seul rêve, celui de trouver enfin une vraie famille... Entre le parfum du santal, les déchirements de l'abandon et la quête incessante d'amour et de fraternité, les rêves et les espoirs de ces trois enfants se réaliseront-ils un jour ? Trente ans plus tard, par-delà les continents, c'est à Barcelone que les destins de Solomon, Mouna et Sita fusionneront...

Les commentaires sont fermés.